Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 21:45

J'AI HONTE

A tous ceux qui tendent présentement des micros scandaleusement complaisants, j'adresse  ce très beau poème de Primo LEVI :

SI C'EST UN HOMME

Vous qui vivez en toute quiétude
Bien au chaud dans vos maisons
Vous qui trouvez le soir en rentrant
La table mise et des visages amis
Considérez si c'est un homme
Que celui qui peine dans la boue
Qui ne connaît pas de repos
Qui se bat pour un quignon de pain
Qui meurt pour un oui pour un non
Considérez si c'est une femme
Que celle qui a perdu son nom et ses cheveux
Et jusqu'à la force de se souvenir
Les yeux vides et le sein froid
Comme une grenouille en hiver
N'OUBLIEZ PAS QUE CELA FUT
NON, NE L'OUBLIEZ PAS ;
Gravez ces mots dans votre coeur
Pensez-y chez vous, dans la rue,
En vous couchant, en vous levant ;
Répétez-les à vos enfants
Que votre maison s'écroule,
Que la maladie vous accable,
Que vos enfants se détournent de vous

Primo LEVI : "Si c'est un homme" Pocket 3117

Bertold Brecht avait raison de nous mettre en garde :
"Le ventre est encore fécond qui enfanta la bête immonde".

 

 

drancy-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by E H A - dans missive
commenter cet article

commentaires